Graviola, corossol, destructeur de cancer

Graviola, corossol, destructeur de cancer

Le Graviola ou familièrement le corossol, Le destructeur de cancer :

Le graviola est une plante que l’on retrouve énormément sous les climats tropicaux, une multitude de laboratoires cherchent en vains depuis des années à brevetés les molécules actives contres les cellules cancérigènes.

Pendant ce temps, vous pouvez toujours vous en procurer et vous soignez, pas besoin de brevet ou de permis pour cela, vous cueillez quelques feuilles, et vous les infuser, les fruits de cet arbre sont aussi comestibles ainsi bénéficier ce ces vertus anti-cancer.

L’action des molécules actives contre nos cellules cancérigènes :

les acétogénines sont une combinaison d’acides gras de longue chaine (C33 ou C34) qui vont inhibés le fonctionnement du réseau de transport énergétique de la cellule cancérigènes en effet en agissant sur les membranes plasmiques de celle-ci, la cellule cancérigène va dépérir et ainsi être atteint profondément ce qui a pour effet d’empêcher la mitose (réplication de la cellule) et d’ aboutir enfin à l’apoptose de la cellule (mort de la cellule).

Bien évidemment les acétogénines cible les cellules cancéreuses, de part leurs natures électriques (polarité inversé entre cellule saine et cellule cancérogène) totalement différentes.

Plus en détails :

les acétogénines contenu dans le graviola sont inhibiteurs du complexe I de la chaîne de phosphorylation oxydative qui bloque la formation de ATP,

je vous explique le complexe I est un élément clé dans la chaîne respiratoire mitochondriale, son altération entraine l’apoptose cellulaire certaine, L’ATP étant le phénomène de biosynthèse par phosphorylation.

Il faut savoir que la cellule cancérigène a besoin d’ énergie pour se mettre en fonctionnement par P-glycoprotéine, ce qui lui permet de se maintenir active, c’ est précisément cette dynamique que l’on détruit.
Les acétogénines inhibent également l’ubiquinone oxydase, enzyme dépendante du NADH qui est propre à la membrane plasmatique de la cellule cancéreuse et qui sert au transfert énergétique de la cellule.

Se ravitailler :

Se procurer du Graviola (feuille, fruit) n’est pas chose aisée, en effet je suis incapable de vous fournir le nom d’une marque, le mieux serait de se fournir à la source, il est évident que c’est plus facile à dire qu’à faire.

Témoignage :

A l’heure actuel je ne possède pas à ma disposition des témoignage complet sur l’utilisation de cette plante, je m’explique je suis en perpétuelle recherche de témoignage précis avec des données, des éléments concrets.

J’aimerais vous dire que ce traitement est une réponse à la auteur de vos doutes, malheureusement sans retours d’expériences la seul chose que je puis avancer c’est que ces études sont très prometteuse et j’espère que je pourrais très prochainement mettre à jour ce contenu avec des source de témoignage.

Source :

Il n’est pas facile de vous fournir des liens, car il se modifie constament, je peux en revanche vous fournir des mots clés, ainsi vous pourrez effectuer vos propres recherches.

-Université de Purdue à Lafayette (États-Unis)

Quelques photos :

-Grviola ou Corossol (fruit)

corossole

 

 

-Le corossolier (L’arbre)

corossolier2

 

Sources:

-Université de Purdue 

Rapport

 

acétogénines : Molécule active contre les cellules dites cancérogène présentes dans les fruits dit Annonaceae

complexe I : Chaîne de transport d’électrons.

phosphorylation : Addition d’un groupe phosphate (un phosphoryl PO32- plus précisément) qui est transféré à une protéine ou à une petite molécule, telle le glucose ou l’adénine.

ATP : L’ATP est un nucléotique, c’est à dire une molécule formée par un sucre à 5 atomes de carbone, le désoxyribose, une base azotée, l’adénine, et une chaîne de trois acides phosphoriques.

NADH : Le nicotinamide adénine dinucléotide, ou NAD, est une coenzyme d’oxydoréduction présente dans toutes les cellules vivantes. Le composé est un dinucléotide, puisqu’il est composé de deux nucléotides liés par leurs groupes phosphate. Un des nucléotides contient une adénine tandis que l’autre contient un nicotinamide. Dans le métabolisme, le NAD+ est impliqué dans les réactions redox en transportant des électrons. Cette coenzyme est présente sous deux formes dans la cellule. NAD+ est un agent d’oxydation et NADH est un agent de réduction.

NAD+ + H+ + 2 e → NADH

Le transfert d’électrons est la principale fonction du NADH. La biosynthese du NAD+ s’effectue au sein même du noyau cellulaire, à partir du nicotamide mono nucléotide (NMN)

ubiquinone : Une ubiquinone est une molécule appartenant à une famille de composés qui se distinguent par leur nombre n d’unités terpéniques — n typiquement compris entre 6 et 10 — présents chez tous les êtres vivants et jouant le rôle de transport d’électrons dans la chaîne respiratoire.

 

 

16 Comments

  1. kalala

    je suis originaire de la République Démocratique du CONGO, en regardant l’image du fruit que vous avez publié je trouve qu’il ressemble à 100% à un fruit de mon pays qu’on appelle
    « cœur de bœuf » alors je voudrais savoir si s’est le même fruit mais appelé différemment selon son origine. et de plus est-ce le fruit qui comporte les vertus anti cancéreuse ou:
    – l’écorce de sa plante
    – les feuilles
    – ou encore ses racines, …
    en suite comment le consommer:
    – bouillie à l’eau
    – prêt à mâcher
    – ou à infuser, …

  2. Don Didi

    Bonjour,
    Je vis à Santa Cruz dans la partie tropicale de la Bolivie où l’on rencontre un fruit sylvestre nommé sinini (annona montana) connu comme guanábana cimarrona en Colombie ou corossol bâtard en Guyane et mountain soursop en anglais … Cette espèce au nom scientifique annona montana est très proche de celle du carossol (annona muiratica) ; elle possède en plus des mêmes acétogénines que la a.muiratica (autour de 82 types d’alcaloïdes différents), un spectre plus large puisqu’elle en apporte 26 types supplémentaires que ne contient pas sa voisine. Un fabricant américain de gélules à base de graviola combine les deux espèces de façon à renforcer l’action de la annona muiratica par celle de sa plus puissante cousine sauvage la annona montana. . Il existe en Bolivie de nombreuses espèces différentes d’annones sauvages dont les propriétés n’ont pas été étudiées.
    Les propriétés du sinini sont connues depuis longtemps par les guérisseurs locaux que ce soit les kalawayas andins, les naturistes tacanas ou ceux de Santa Cruz. Par exemple « l’Asociación de Medicina Natural de Santiago de Chiquitos » élabore un sirop pectoral tiré des feuilles de cet arbre relativement présent dans les forêts intermédiaires de l’Oriente boliviano.
    Pour ce qui est des propriétés anticancéreuses, elles sont aussi connues. Je m’y suis intéressé à l’occasion d’une rencontre. A ce propos, j’ai recueilli voici quelques mois le témoignage d’un vieil homme que j’ai eu l’occasion de transporter dans mon véhicule. Je ne sais comment, la conversation en est arrivée à parler de la prostate et le vieil homme me confessa que voici deux ans, il souffrait d’une inflammation importante de la prostate qui ne le laissait plus uriner. Sa fille l’envoya consulter à l’hôpital municipal de Positos du Plan 3000 (un quartier populaire de Santa Cruz) et là le praticien après avoir diagnostiqué un cancer, lui annonça froidement qu’il ne savait pas s’il allait pouvoir l’opérer car ses chances de guérison étaient minimes. Il lui demanda de revenir le lendemain pour voir ce qu’il serait possible de faire.
    Le vieil homme, complètement abattu revint en bicyclette à sa maison et en chemin aida un homme encore plus vieux qui portait une charge d’herbes. Il lui conta sa tristesse et le vieillard lui dit de ne surtout pas se faire opérer mais de boire un thé composé des feuilles mélangées à un peu de l’écorce des tiges d’une plante dont il se garda bien de me donner le nom. Sa fille fut d’accord avec lui et lui dit d’essayer de se soigner ainsi avant de retourner à l’hôpital. Au bout d’une quinzaine, l’inflammation avait pratiquement disparu au point qu’il arrêta la prise journalière de son thé, une tasse le matin et une autre le soir. Comme les symptômes revirent par la suite, il continua la prise pendant quelques mois et depuis il ne souffre plus de sa prostate. Quand je lui parlais du sinini, le vieil homme paru étonné que j’en connaisse l’existence et m’avoua que c’était l’arbre qui l’avait sauvé et m’indiqua un certain nombre de rues où il rencontrait son arbre mystérieux. Par acquis de conscience, je suis allé sur les lieux et j’ai pu rencontrer des arbres de sinini reconnaissables plus que tout à leurs étranges fleurs.
    Didier, jabonoriente@gmail.com

  3. Gaudiot

    Bonjour,

    Je suis africaine.A côté de la République Démocratique du CONGO
    Corossol n’est pas « cœur de bœuf ».
    Le cœur de bœuf est plus petit. Cet autre fruit (Corossol ), je le connait aussi. On le retrouve en Afrique vers Tanzanie, Kenya,….

  4. bjr , j habite bruxelles et vous pouvez vous procurer les feuilles (pour le thé) au 49 chaussée de Wavre (tout près de la porte de Namur) et les feuilles en gélules chez Herboristerie Atlas à Bruxelles situé à Boulevard Maurice Lemonnier 37 .

    voilà ce produit est un super anti cancer !!!! je vous le conseille vivement en prévention ou curatif 😉

    longue vie à tous

  5. j’aimerais avoir les adresses pour me procurer les feuilles et tiges de corrossol, je suis actuellement en traitement pour le cancer de l’utérus.

    je vous remercie

    Nadine

    • Sergie

      Bonjour, j habite a Madagascar et je peux vous envoyer gratuitement les feuilles et les fruits de corossol.

      Vous aurez peut être a payer que le transport qui devrait être de 30 a 50 euro lee kilo que vous paierez a destination.

      Si cela vous rend service et vous sauve, je suis prêt a vous aider.

      GOULAMALY Sergie

      • BIYAHMADINE

        bonjour actuellement j ai une amie qui a eu reçement une ablation du sein droit du a un cancer elle est en traitement chimio… je vous envois mon adresse mail,pouriez vous s il vous plait m envoyer des feuilles de corossol je paierais le transport :mbiyahmadine@gmail.com
        Que dieu vous garde merci d’avance.

      • MUSTAFA ENGIN

        Bonjour,

        j’ai vu votre massage sur le net. Est-ce qu’il est toujours possible pour vour d’envoyer les fruits de corossol. j’ai besoin pour une amie qui a un cancer de foie. je vous remercie de votre réponse.

  6. Ma chère Africaine, voulez-vous nous dire un peu plus sur la différence entre le coeur de boeuf et le corossol?

    • Ralofo

      Je suis à Madagascar et nous avons ici le Corossol et le Coeur de boeuf qui sont deux fruits totalement différents mais sûrement de la même famille
      Le Corossol est vert
      Le Coeur de boeuf est jaune avec des reliefs comme la carapace d’une tortue

  7. Bonjour,
    en France vous pouvez vous procurer des feuilles de graviola corossol sur la boutique en ligne http://www.biologiquement.com
    Au plaisir
    David

  8. Melodie

    Bonjour. J’habite au Burundi et je connaissais Pas vraiment les vertus de ce fruit. Nous en avons dans notre jardin. Pour l’infusion des feuilles, je dois les faire bouillir sans les avoir seche au Prealable?

  9. Saisonbleu

    le corossol est efficace pour traiter les problèmes de vessie et prostate; déjà testé, de bons résultats..

  10. SahaBio

    Pour acheter des gélules ou feuilles de corossol, vous pouvez consulter ma page facebook : https://www.facebook.com/Sahabio1/

  11. BJR JAI UNE TUMEUR A LESTOMAE JAI FAIT MA 1ER CURE DE CHIMIO EST AU MEME TEMPS JE PREND UNE TISANE DE FEUILLE DE GRAVIOLA CA FAIT 4 SEMAINES DEJA .JTD MES 3 AUTRES CURE DE CHIMIO POUR FAIRE UN BILAN .JE VOUS TIEND AU COURANT APRES INCHALLAH

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *